Bienvenue sur notre blog & bonne visite

Nous vous souhaitons une bonne visite et n'hésitez pas à lâcher un max de commentaires !!!

Un hiver au Yukon ❄

dsc_1220

Après 4 mois passés dans le Yukon  nous pouvons dire que nous avons vécu le vrai hiver canadien . Pas l’hiver de Vancouver ou il pleut tout le temps et ou il fait au minimum -5° , non celui du Yukon ou il fait toujours beau ou presque , 3 jours de pluie en 3 mois c’est pas formidable ?? Malheureusement cet hiver nous n’avons pas eu beaucoup de neige mais nous avons connu les -40°!!

Comment dire -40° c’est froid, glacial . Tu sors 10 minutes et tout tes membres sont gelés , glacés . Pour vous dire à quel point il faisait froid , mon nez a gelé . Le bout de mon nez est resté rouge pendant 1 semaine :(

Nous habitons toujours dans notre petite tiny house au bord de la rivière , nous pouvons voir de belles aurores boréales quand le temps est clair ca c’est cool . En revanche notre petite tiny house n’est pas conçu pour passer l’hiver dedans , l’isolation est à revoir , lorsqu’il fait donc -20° dehors le froid rentre et les fenêtres gèlent depuis l’interieur. Vive le nord et vive le Yukon !!

Résumé d’un hiver Yukonnais

On se lève en fonction du soleil c’est à dire que vers 9h30 le soleil commence à peine à se lever et notre journée se termine aux alentours de 15h30 heure à laquelle il se couche .

Nous nous sommes mis à la mode Yukonnaise c’est à dire que tu sors avec un style d’esquimau, 15 couches et tu oublies completement à quoi tu ressembles.

Tous les jours nous avons la chance de marcher sur des lacs gelés, et  à chaque fois le décor est different ce qui fait la beauté du paysage mystique.

dsc_1255dsc_1232dsc_1426

Jeremy pratique la pêche sous la glace , et oui maintenant c’est un vrai canadien . Il se rend sur les lacs gelés , fait son petit trou et se réchauffe autour d’un feu le tout sur la glace. Et moi je suis bien contente quand il me ramène de beaux saumons et truites.

dsc_1305dsc_1294

Le Yukon est le site ou incontestablement  tu peux voir des aurores boréales , bien sur quand le temps est clair . Nous avons eu la chance d’en voir quelques unes et le spectacle est grandiose. Voir ces couleurs vertes, bleues bougés dans le ciel restera le moment phare de notre aventure au Yukon.

dsc_1350

signature

Cercle Arctique

dsc_0796

Vous nous connaissez bien maintenant et vous devez savoir que l’on a peur de rien surtout pas des kilomètres c’est donc tout naturellement qu’on décide de partir pour le week-end à Dawson qui se trouve à 6 heures de route de Whitehorse.

La route est belle, de l’autoroute tout le long, les couleurs d’automne sont presque partis mais il y a encore des nuances de jaune dans les feuilles.

Après une visite furtive de Dawson nous nous dirigeons sur la route « TOP OF THE WORLD » route reliant Dawson au Yukon à Tok en Alaska. Nous ne nous rendrons pas jusqu’en Alaska mais c’est une route magnifique à prendre et quelques jours après notre visite cette route sera fermée pour l’hiver.

screenshot_2016-12-30-20-11-52dsc_0755dsc_0757dsc_0754dsc_0765

On ne s’arrête pas sur cette si bonne lancée et on est prêt à vivre une expérience inoubliable et forte en émotion, à savoir la Dempster Highway. Ce nom ne vous dit rien et pourtant  cette route est gravée d’histoire , spectaculaire est demande beaucoup de concentration.Elle a eté crée pour l’extraction de petrole et minerais vers Inuvik. La Dempster Highway  route de gravier et de terre débute à 40 km de Dawson City pour atteindre Inuvik dans les Territoires du Nord Ouest à 750 kilomètres de là. Lorsque vous emprunter cette route il est conseillé de prendre 2 roues de secours plutôt qu’une en raison de l’état de la route entre nid de poules et ornières.

dsc_0769dsc_0771

Nous manquons de temps pour se rendre à Inuvik mais notre but est d’aller au Cercle ARCTIQUE à mi-chemin. Nous passons à travers le parc territorial  Tombstone s’étendant sur 2200 km2 , à cet endroit un magnifique couché de soleil vient se poser sur ce paysage de toundra arctique . D’une beauté à couper le souffle.

Les heures défilent mais les kilomètres se font au ralentis, on compte les quelques camions nous dépassant  et nous saluons leur courage sur cette route ou il n’y a personne, aucun secours, aucun service et surtout une route en piteuse état. Nous slalomons comme l’on peut afin d’éviter au maximum les trous.

Après 3 heures de concentration pour éviter la catastrophe et de se retrouver en panne au milieu de nul part nous privilégions la sécurité et roulons à 60km/h maximum. Le soleil est couché on va donc s’arrêter pour trouver un endroit ou se stationner et dormir cette nuit , malheureusement à cette époque tout les campings sont fermés, c’est pas grave on continue encore un peu jusqu’à trouver un endroit convenable. C’est pas l’espace qui manque , ni la végétation et encore moins le vis à vis .. à moins peut être par un ours ou un élan. Si on a croisé 5 véhicules en l’espace de 3 heures c’est beau !!

On a trouvé un petit chemin qui mène un peu à l’écart de la route , ça sera très bien pour ce soir . Il est 21h, l’heure de manger un bout et d’aller dormir, demain est une longue journée. C’est alors que l’on est en train de faire notre campement que Jerem s’aperçoit que la roue arrière est crevée , NONNNNNNNNN !!!! On oublie le repas, on sort la frontale, le cric et toute sa force pour essayer d’enlever la roue de secours qui ce soir à décidé de nous emmerder !! En plus d’être vissé au maximum il y a fallu qu’il y ait 10 cm de terres qui se soit collé a la roue de secours ce qui l’empêche de tomber du coffre. Après 30 min de combat Jerem a gagner la partie et nous a changé la roue .

3h30 plus tard nous arrivons enfin à Eagle Plains, station service et hôtel perdu au milieu de nul part. Nous faisons réparer notre roue ,un passage par l’hôtel pour récupérer 2 certificat de réussite à la Dempster Highway et 30 minutes plus tard nous revoilà sur la route avec un pneu en quasi parfait état.  20 km plus loin nous arrivons enfin au point tant attendu le Cercle Arctique . WE DID IT . 6 heures pour parcourir 385 kilomètres !

dsc_074420160923_123921fb_img_148315865734820160923_163413

Le Cercle Arctique que dire, je ne sais pas  mais avant quand je pensais cercle arctique je m’imaginais un endroit froid, glacial avec des ours polaires et la banquise .. alors qu’en réalité ce n’est qu’un panneau explicatif marqué « ARTIC CIRCLE » mon excitation est un peu retombé mais tellement heureuse de pouvoir dire « j’ai fait la dempster highway et j’ai été au cercle Arctique ». Après quelques minutes de contemplation au paysage qui nous entoure, de la toundra entouré de montagnes à perte de vue et quelques photos nous reprenons la route en sens inverse et c’est parti pour les 6 heures et 385 kilomètres de retour jusqu’à Dawson.

Notre chemin inverse se passe sans encombre, une dernière photo pour immortaliser le moment sur le Tombstone Parc ou l’on a vu au loin notre ami Neta Israélien randonnant parmi quelques élans . Nous quittons la Dempster Highway et c’est reparti pour 6 heures de route jusqu’à Whitehorse.dsc_0744

dsc_0803

signature

Les grandes étendues

dsc_0679

Après plus de 2600 km  et 3 jours pratiquement non stop de conduite nous voila enfin au YUKON !! Notre joie est immense surtout pour Jerem qui réalise presque son rêve qui est de voir des aurores boréales et d’aller en ALASKA et surtout aussi de se reposer après ces milliers de kilomètres parcourus.

dsc_0677dsc_0737dsc_0713

—> Sign Post Forest à Watson Lake . Ce site est connu le long de L’Alaska Highway car  il contient des milliers de plaques du monde entier.

Ce n’est finalement qu’après quelques semaines passées au Yukon que l’on peut mettre des mots sur ce que l’on vit ici , que l’on arrive à décrire ce qui nous entoure.Je reprend du début pour ceux qui se seraient perdu en chemin et qui se demanderaient qu’est ce qu’on fait bien dans le grand nord canadien .

De 1 ; c’est un souhait de notre part de visiter le nord du canada et de voir à quoi ressemble le VRAI hiver Canadien

De 2 ; Des possibilités incroyable de voir des aurores boréales , de voir la Quest ( course de chien de traîneaux la plus difficile au monde reliant Whitehorse au Yukon pour se rendre en Alaska à Fairbanks totalisant 1650 km)

De 3 ; Découvrir une nouvelle expérience le WOOFING Depuis le 15 Septembre nous sommes donc accueillis chez Amber et Erik nos hôtes à Whitehorse. Nous avons la chance de bien être situé à Whitehorse à 5 min de la ville mais perdu en bord de rivière et au milieu de la foret. Notre réaction en découvrant la route  pour se rendre chez eux la toute première fois était mémorable , entre excitation et peur se demandant ou l’on va.

fb_img_1483158723683

——> Vue depuis le drône du terrain et de la maison d’Erik et Amber (maison verte) au bord de la Yukon River et en face Whitehorse.

Le woofing est donc une sorte d’échange de services , dans notre cas nous nous occupons des animaux ( lapins, poules, oies et chiens) et tout ce qui est taches ménagères en échange du couvert et logis , dans notre cas nous avons une petite tiny house (maisonnette ) .

fb_img_1483158643794

Après quelques jours d’adaptation nous découvrons les joyaux du Yukon en faisant du Canoe sur la Yukon River, des randonnées avec un point de vue toujours different , faire 20 km de  VTT pour se rendre à un lac perdu , chasser .. GRANDIOSE, IMMENSITE, PERDU, RIEN , BIZARRE, MAGNIFIQUE sont les adjectifs que l’on pourrait qualifier au Yukon . Si vous êtes amoureux des grands espaces il ya de quoi faire  ..

dsc_1112fb_img_1483158616657fb_img_1483158585875fb_img_1483158610283

signature